Les Ismail père et fils, “rois des gambas” dans la Grande Ile, ont recours à des circuits financiers offshore pour les milllions de dollars tires de l’exportations des crustacés.

Lire l’histoire complète dans Le Monde